chat_therapeute

Le chat veille sur son humain quand il ne va pas bien

Les chats, ces thérapeutes dont il faut prendre le plus grand soin

Le chat a incontestablement des effets bénéfiques sur l’humain et le lien est parfois si fort que notre comportement, notre santé et notre humeur peuvent avoir un impact sur eux.

En plus de nous apporter de l’amour, du bonheur et une compagnie, les chats ont la faculté d’insuffler la sérénité dans nos vies. Par contre attention, les chats sont de véritables éponges émotionnelles et notre devoir est de veiller sur eux comme ils veillent sur nous, donc parfois de les aider à se débarrasser de certains problèmes que nous provoquons bien malgré nous.

Comment ? Tout simplement en prenant soin de nous ! C’est un fait avéré, lorsque nous sommes stressé, anxieux, malade, notre chat l’est aussi.

Lors de mes communications animalières ou consultations en comportement félin, je suis souvent amenée à constater l’impact des émotions de la famille humaine sur le comportement du chat.

Et pourtant, le chat est bel et bien un formidable thérapeute. Certains humains pensent qu’il nous débarrasse de nos émotions négatives, du fait qu’il sait que lorsque nous sommes «bien dans notre tête», nous nous occupons mieux de lui. A titre personnel, j’ai envie d’y voir quelque chose de bien plus positif car pour moi, ils sont des êtres bienveillants qui veillent sur notre santé et notre bien-être.

Les chats sont des éponges émotionnelles

Les chats sont de fins observateurs, ils ont des sens très développés, une perception extrêmement fine et une sensibilité à fleur de peau. Ils savent décrypter nos expressions faciales et même notre langage corporel, en plus de sentir les substances chimiques que nous dégageons. Plus nous sommes proches d’eux, plus nos émotions ont un impact sur eux.

Tant que nous sommes positifs, que nous allons bien, aucun souci, mais dès que nous sommes confrontés à un problème, le chat développe des troubles. En tant qu’humains responsables et gardiens de leur bien-être, nous nous devons de les aider.
C’est le moment d’intervenir! C’est à ce moment-là que mon travail de communicatrice animalière, comportementaliste et thérapeute prend tout son sens.

C’est prouvé, toute personne qui vit avec un petit félin jouit d’une meilleure santé physique et psychologique. Les caresses avec notre Animal, le contact physique, l’échange affectif et affectueux et le bien-être que cet échange procure, sont des bienfaits évidents qui procurent une détente de grande qualité.

Comment est-ce possible ? Le ronronnement du chat est un son qui utilise les mêmes basses fréquences vibratoires exploitées par les thérapeutes dans le domaine de la médecine du sport, pour réparer les os brisés, les muscles abîmés et accélérer la cicatrisation. Les chats se «réparent» eux-même grâce à leur propre ronron. Ils ont cinq fois moins de séquelles que les chiens en cas de problèmes osseux, musculaires ou ligamentaires et retrouvent la forme trois fois plus vite (étude Animal Voice). L’impact de la ronronthérapie sur nous va même encore au-delà de simples soins physiques de nos os ou de nos muscles puisqu’il aide à lutter contre le stress, l’anxiété, les insomnies, à faire baisser la tension artérielle et à provoquer la sécrétion de l’hormone de bien-être qu‘est la sérotonine.

Les gardiens de chats auraient 40% de risques en moins de faire une crise cardiaque.

Les chats sont des nettoyeurs d’ondes négatives

Même si cela reste un sujet controversé car peu d’analyses scientifiques viennent étayer cette thèse, de nombreux faits permettent de penser que les félins ont quelque chose d’exceptionnel, dans le sens où ils sont capables d’éliminer les ondes négatives et de purifier un lieu d’un point de vue spirituel.

Il semblerait que les chats apprécient les points négatifs, voire toxiques, dans une habitation. Les chats absorbent les ondes négatives pour les humains et ce, apparemment sans en souffrir (ce qui n’est pas prouvé ?!…). De par leur équilibre énergétique, très différent du nôtre, ils semblent même rechercher les zones chargées d’un point de vue énergétique pour nous en débarrasser.

En plus de nettoyer les zones toxiques, le chat aurait la capacité de détecter des maladies qui dégagent probablement des odeurs bien spécifiques, mais peut-être pas seulement. Tout le monde a déjà entendu parler d’un chat qui a tenu compagnie à un être malade. Pour ma part, j’ai subi une lourde intervention chirurgicale et Mouss, l’un de mes chats, a veillé sur moi sans me quitter durant trois semaines (voir photo). D’autres témoignages parlent de chats qui ont en quelque sorte «assisté» des personnes dans les dernières semaines de leur vie, en leur tenant compagnie jour et nuit. Troublant quand même !

Pour conclure, vous l’aurez compris, nos chats conserveront toujours une part de mystère, mais lorsqu’un félin partage votre vie, il est bien plus qu’une présence, bien plus que l’amour qu’il nous apporte. Leurs bénéfices sont tellement nombreux qu’il nous faut vraiment faire attention à ce que nos petits thérapeutes poilus n’absorbent pas trop du négatif et la meilleure façon de le faire est tout simplement de prendre soin de nous.

Je le dis souvent aux gardiens : – en plus de ce que nous avons mis en place pour votre chat, prenez aussi bien soin de vous et créez ainsi un cercle vertueux de bien-être.

N’accueillez surtout pas un chat juste pour qu’il vous débarrasse des mauvaises ondes, ou parce que vous voulez bénéficier des effets positifs de la rontonthérapie, mais parce que c’est un véritable choix et une décision mûrement réfléchie. Le chat est un être hyper sensible, il est un membre de la famille à part entière et lorsqu’on s’engage, c’est pour la vie. Un chat vit parfois jusqu’à 20 ans voir plus, alors pas question de l’abandonner, car comme certains le disent, NON un chat domestique n’est pas habilité à pouvoir se débrouiller seul et survivre en bonne santé lorsqu’il est livré à lui-même. C’est la misère assurée ! En plus d’être sanctionné par la loi, l’abandon est tout simplement un geste immonde, ignoble, répugnant et révoltant.

Pour vous qui vivez déjà avec un ou plusieurs chats, j’espère que cette lecture vous aura donné encore plus envie de prendre soin des chats et de le chouchouter au quotidien et du mieux que vous pouvez.