herisson_centre_de_soins

Je trouve un hérisson, que puis-je faire?

Voici comment aider les Hérissons:

Que mange le hérisson ?

Le hérisson est un animal insectivore, il se nourrit de millepattes, fourmis, abeilles, perce-oreilles, scarabées, limaces, vers de terre, araignées, divers insectes, œufs, ainsi que de végétaux (12% de son alimentation), fruits. Ses repas varient en fonction de la saison.

Si vous hébergez un hérisson dans votre jardin car celui-ci a trouvé refuge sous votre haie, vous pouvez lui proposer un peu de nourriture sans toutefois chercher à l’attraper ou le déplacer, sauf bien-sûr s’il est en difficulté.

Si c’est un hérisson adulte, vous pouvez lui donner :
• Croquettes pour chats ou chiens, idéalement au poulet mais surtout avec de la viande et sans céréales.
• Pâtées pour chats ou chiens, idéalement au poulet, mais surtout à la viande sans céréales.
• Poulet cru ou bouilli, jambon cuit.
• Œuf (maximum une fois par mois).
• Miel.
• Carottes bouillies et fruits frais (pomme, poire, banane, raisin, abricot, pêche, nectarine, melon, pastèque, framboises, fraises, myrtilles) ou compotes de fruits sans sucre.
• Fruits oléagineux tels que noix, noisettes et amandes cassées en morceaux.

S’il s’agit d’un bébé hérisson, vous pouvez lui donner :

• Du lait maternisé pour chiot ou chaton. Le lait doit être donné tiède. Les autres laits de substitution (lait maternisé pour bébé humains ou lait de vache) sont à proscrire.
• Un mélange œuf cuit et cru + fromage blanc + huile végétale (colza, olive, tournesol).

Protégés dans tous les pays européens, les Hérissons ne peuvent être ni capturés ni retirés de leur environnement naturel, sauf s’ils sont malades, blessés ou orphelins. Si vous en trouvez un qui semble en difficulté, contactez rapidement une station de soin et si vous en voyez un près d’une route, mettez-le immédiatement hors de danger.

Les Hérissons sont en hibernation de la mi-novembre jusqu’au mois de mars. Durant cette période, leurs fonctions corporelles sont au minimum. Ils peuvent survivre jusqu’à six mois sans nourriture grâce à l’énergie fournie par leurs réserves (les aliments qu’ils ont mangé avant de commencer leur hibernation). Les Hérissons pesant 500 g ou plus avant l’hibernation présentent de bonnes chances de survie.

Observer le Hérisson avant d’agir.

Les Hérissons sont des Animaux nocturnes, ceux qui sortent de leur tanière pendant la journée sont faibles, blessés, malades ou orphelins et ont besoin d’aide pour survivre. Un animal faible ne doit pas être retirés de son environnement naturel, il est possible de lui fournir de l’aide immédiatement en le nourrissant avec de la pâtée pour Chat et en lui donnant de l’eau à boire dans une coupelle qui soit ni haute, ni profonde, un sous-pot est idéal. Il faut aménager un lieu protégé par un enclos dans votre jardin et lui fournir un abri où il puisse se cacher (cabane en bois pour Lapin, tuile arrondie recouverte de feuilles, caissette, etc.). Vous pourrez lui rendre la liberté lorsqu’il aura repris des forces. Cela peut durer plusieurs jours, alors n’oubliez surtout pas de le nourrir et lui donner à boire de l’eau propre. S’il est affaibli et amaigri, contactez immédiatement un centre de soins ou votre vétérinaire.

Les jeunes Hérissons.

Peu de jeunes Hérissons sont véritablement abandonnés. Leur mère les laissent seuls pendant quelques heures afin d’aller chercher de la nourriture. Si vous trouvez un ou des petits Hérissons qui semble abandonnés, observez bien ce qu’il se passe avant de prendre soin d’eux, car la perte d’un bébé est dramatique pour une maman.

La protection des Hérissons commence dans votre jardin.

Outre le Hérisson, d’autres Animaux seront heureux de trouver un espace non dégagé contenant un tas de compost intact dans votre jardin. Les tas de brindilles et de feuilles, ainsi que les haies et les arbustes leur offrent refuge et protection contre le vent et les intempéries. Il convient d’utiliser les souffleuses, les aspirateurs de feuilles, les tondeuses, débroussailleuses et autres dispositifs similaires avec prudence, étant donné qu’ils peuvent gravement blesser, voire entraîner le décès des petits mammifères et des Oiseaux.

Outre les travaux de jardinage, votre maison et votre jardin cachent de nombreux dangers pour les Hérissons. Vous pouvez néanmoins prendre quelques mesures pour les protéger efficacement. Il est possible d’installer des barreaux ou des grilles sur les fenêtres des caves et les bouches d’aération, ou encore d’insérer des briques entre les marches d’escalier afin que les Hérissons puissent les gravir plus facilement. Enfin, l’installation d’une planche en bois dans les points d’eau (étang, piscine, etc.), leur permettra de sortir de l’eau et éviter la noyade.

Quiconque prend soin d’un Hérisson blessé ou affaibli est tenu, en vertu de la loi sur la protection de la nature, de s’adresser dès que possible à un spécialiste du Hérisson qualifié. Ce dernier décidera alors si l’Animal a besoin d’une aide médicale, s’il peut reprendre des forces dans un coin sécurisé de votre jardin ou être remis en liberté. Si d’autres soins s’avèrent nécessaires, ils seront organisés par l’unité spécialisée pour la sauvegarde des Hérissons.

Association Pro Hérissons
Kirchgasse 16
CH 8332 Russikon
044 767 07 90
Horaire : 09 :00-11 :30 et 13 :00-16 :30
www.pro-herissons.ch