coussinet brule

Coussinet brûlés sur le goudron

Quelques astuces pour protéger vos chiens et chats

Avec la hausse des températures, les gardiens doivent se montrer très attentifs car nos amis à 4 pattes sont au moins, voir plus sensibles que nous à la chaleur. Ils halètent et tirer la langue dès que le mercure commence à grimper, leur santé peut très vite être mise en péril.

Voici quelques bons réflexes à adopter :

1. Maintenir votre animal à l’ombre

Veillez à ce que votre animal soit à l’abri du soleil et de la chaleur. Il s’agit de la garder à l’intérieur aux horaires de fort ensoleillement ou à l’extérieur sous un préau ou une structure de protection offrant de l’ombre et où l’air circule librement.

2. Favoriser l’hydratation régulière

Les animaux doivent disposer d’eau propre, saine et fraîche (pas d’eau glacée) en permanence. Renouvelez au minimum deux fois par jour le contenu d’une grande gamelle, d’un saladier ou d’une fontaine à eau.

3. Mouiller l’animal

Douchez votre chien s’il apprécie, soit chez vous ou dans votre jardin. Sinon, l’application d’un gant pour les chats ou d’une serviette éponge bien imbibée d’eau fraiche pour les chiens, suffit à rafraîchir votre animal. Insistez sur les pattes, les coussinets et l’abdomen.

Sous surveillance, une bonne idée serait de lui laisser une bassine ou une piscine gonflable remplie d’eau pour qu’il puisse y patauger à sa guise.

4. Le toiletter

Quand l’été arrive, il est recommandé de recourir à un toilettage estival pour chien, surtout s’il est doté d’une robe fournie.

L’idée n’est surtout pas de le raser – son poil le protège contre les rayons solaires – mais de rafraîchir et aérer son pelage, en le raccourcissant légèrement et en le débarrassant des poils morts.

Pour les chats il est recommandé d’effectuer un brossage régulier afin des les débarrasser des excès de poils et des poils morts qui empêchent la peau de respirer.

5. Ne JAMAIS laisser un animal dans une voiture en stationnement

Malgré les informations largement diffusées à ce sujet, chaque été apporte son lot de cas de chiens laissés dans des voitures en stationnement avec de dramatiques conséquences.

A l’intérieur d’un véhicule, surtout s’il est en plein soleil, la température grimpe très rapidement, même avec les vitres abaissées. Une voiture se transforme en four en moins de 10 minutes et provoque chez vos animaux un coup de chaleur qui bien souvent s’avère fatal pour un animal.

6. Comment réagir lorsqu’un chien enfermé dans une voiture ?

Il faut tout de suite alerter la police ( Suisse 117) pour qu’elle intervienne ou à défaut, qu’elle donne l’autorisation de fracturer le véhicule (faites une photo du chien enfermé avant de fracturer le véhicule). Si la police tarde à arriver sur place et que l’animal est en détresse respiratoire, ouvrez une portière ou fracturez une vitre latérale de la voiture. S’il faut briser une vitre, le propriétaire de la voiture ne devrait pas pouvoir exiger le paiement des dégâts, selon l’article 52, paragraphes 2 et 3 du Code des obligations qui dit «nous délivrons un animal d’une situation très critique, comme celui qui gère l’affaire d’autrui sans mandat (article 419 du Code des obligations)». Il s’agit cependant d’une interprétation juridique de la SVPA qui ne sera pas toujours suivie par un juge ; il faut donc faire le maximum pour documenter l’état d’urgence (photos, heure, témoins, etc.) afin de se prémunir d’une éventuelle mauvaise surprise…

Une fois le chien libéré, il faut le mettre à l’ombre, l’hydrater avec de l’eau fraîche (pas d’eau glacée) et recouvrir son corps de serviettes très humides et fraiches. Ensuite, dès que possible l’emmener en urgence chez un vétérinaire.

7. Pas de promenade durant les heures de fort ensoleillement

Le chien ne peut évidemment pas se passer de ses promenades quotidiennes, mais celles-ci doivent avoir lieu en dehors des heures où le soleil tape fort.

Evitez de promenez votre ami à 4 pattes dès la fin de matinée et jusqu’en fin d’après-midi. Préférez les balades de bonne heure le matin ou en soirée lorsque les températures sont plus basses.

Durant les heures de fortes chaleurs, il est préférable de faire une toute petite sortie pipi-caca en évitant le bitume et l’asphalte dont les températures sont insupportables et brûlent la peau des coussinets.

Température ambiante 25°C = asphalte 52°C – dès 50°C, la peau des coussinets brûle et se détruit en 60 secondes !